Octobre–Décembre 2009

Éditorial

Serviteurs de la joie dans le célibat consacré

Bruno le Pivain

Dossier

Le sacerdoce : l’amour du Cœur de Jésus

La vocation de saint Jean-Marie Vianney : un contexte difficile

Vincent Richard

Cette année sacerdotale est placée sous le patronage de l’humble curé d’Ars. L’éclosion et l’accomplissement de sa vocation sont riches d’enseignements pour aujourd’hui.

Situation des vocations en France et en Europe

Mgr Martin Viviès

Quels enseignements peut-on tirer d’une étude des statistiques sur l’évolution des séminaires et du clergé dans les différents pays d’Europe ?

Former des prêtres pour demain

Albert Jacquemin

Les séminaires sont « la pupille de l’œil » de l’évêque diocésain. Cette institution concentre aussi bien le meilleur de la générosité de l’Église que les turbulences qui l’atteignent. Existe-t-il une solution idéale ?

« Priez le Maître d’envoyer des ouvriers à la moisson ! »

Mgr Mauro Piacenza

Quels sont les moyens pour favoriser la réponse à une vocation ?

La figure du prêtre dans le Concile Vatican II

Gérald de Servigny

On sera peut-être surpris de découvrir l’enseignement du concile sur le sacerdoce.

Le prêtre selon Benoît XVI

Eric Iborra

Mieux assimiler l’identité sacerdotale, c’est aussi éclairer la mission du prêtre dans le monde.

Le sacerdoce et le service de la joie chez Benoît XVI

Mgr Joseph Murphy

La joie est la clé de la pensée et de la vie du Saint-Père. On la retrouve dans sa pensée sur le sacerdoce.

L’un et l’autre sacerdoces

Albert Jacquemin

Sacerdoce commun, sacerdoce ministériel : l’un des fruits les plus savoureux de cette année sacerdotale sera sans doute de redécouvrir l’harmonie et la complémentarité entre les deux faces du sacerdoce, qui se distinguent par « une différence essentielle, non seulement de degré », et sont ainsi « ordonnés l’un à l’autre » (LG 10).

Sermon d’adieu à Saint-Hilaire

Mgr Pierre Guichet

Il est des vies de missionnaires, y compris actuelles, qui donnent toute sa dimension au sacerdoce.

Le prêtre dans l’Ecole française de spiritualité

Louis-Hervé Guiny

Historiquement, l’École française de spiritualité a marqué la vie de l’Église, notamment dans la formation des prêtres.

Nietzsche face au prêtre François-Xavier Bellamy

Entre 1850 et 1970 environ, la figure du prêtre nourrit l’inspiration de très nombreux auteurs. Chez Nietzsche, on comprend comment l’auteur n’est pas extérieur à cette attraction.

Le sacrement de l’ordre

François Mauriac

La figure du prêtre, aussi essentielle à l’œuvre de Mauriac que la vie de la grâce.

Un vrai prêtre

Madeleine Dêlbrel

Un regard perçant sur la réalité du sacerdoce, pour hier, aujourd’hui et demain.

Culture

L’art signe de l’Esprit

Henri Guérin

Henri Guérin, maître verrier, dans la plénitude de l’acception de ces deux termes, vieil abonné et fervent ami de Kephas, vient d’entrer dans la Lumière. Quelques mots, quelques images, mais bien au-delà, c’est un témoin de la Lumière dans un monde enténébré qui nous guide désormais sur ses traces. Plus qu’une trace, c’est un sillon. De Lumière.

Théologie

Le péché originel, ou le dogme réussi

Philippe Vallin

Le sujet est essentiel, parce qu’il dit les immensités de la miséricorde. Pourquoi l’effacer ?

Spiritualité

Marie, Mère de la grâce

Philippe-Marie Airaud

Célébrer l’Immaculée, c’est célébrer la fête de la grâce. Il y a une Fête-Dieu pour Jésus Eucharistie, il y a une Fête de la Vierge pour Marie Mère de la grâce.

« Faites silence et sachez que je suis Dieu » (Ps 46, 11)

Jean-Louis Massourre

« Servir la messe » : quelle école ?

Fait divers ou signe des temps

Camille Deniau

Où quelques circonstances étranges nous plongent dans des réflexions non mondaines.

Voyage

Vagabondages nippons

Philippe-Marie Airaud

Mystérieuse Asie… Qu’advient-il du catholicisme sur cette pointe extrêmement orientale ? (Nous reviendrons prochainement dans Kephas sur tout cela).

Notes de lecture

Notes de lecture

Le sorcier de l’Elysée (François Bazin) – L’Église à l’heure de Caritas in Veritate (Jean-Pierre Audoyer et Patrick de Laubier) – Dans la peau d’un évêque (Pietro de Paoli) – Simone Weil (Chantal Delsol) – L’Église catholique et le communisme (Philippe Chenaux) – Lettres de château (Michel Déon) – Le vrai et le faux (Michel Viot).

Télé sans écran

Un rêve à étages

Monsieur Télescope

Une lecture décapante et plus actuelle que jamais des Béatitudes.