Juillet–Septembre 2004

Éditorial

La transmission, terreau de l’espérance

Abbé Bruno Le Pivain

Théologie

Théologie et sagesse chez Newman

S.E. le Cardinal Jean Honoré

Liberté dans la recherche du théologien et autorité du magistère : ordinairement, le rapport de la théologie au magistère est conçu en termes sinon d’opposition, du moins de concurrence. Une tension existe, c’est indubitable. Pour qu’elle soit féconde, il y faut une vraie sagesse spirituelle, qui appelle et nourrit l’unité d’une vie au service de l’Église. L’exemple du Cardinal Newman montre de façon éclatante qu’au travers des aléas de la vie, cette sagesse peut unir par le haut une véritable liberté de ton avec une réelle fidélité à l’Église.

Dossier

La Tradition, Beauté si ancienne, Beauté si nouvelle

Abbé Bruno Le Pivain

Le mot « tradition » connaît sans doute une vogue sans précédent : alors qu’il semble paradoxalement mettre mal à l’aise les catholiques, il fait le bonheur des publicitaires de la gastronomie, de l’habitat, de la fabrication en général etc. Le rapport de l’esprit moderne, de la raison, à la notion de tradition, de transmission par voie d’autorité, n’est pas en effet sans orages. Réconciliera-t-on la pensée contemporaine, sectatrice du « devoir de mémoire », avec la tradition ?

« Garde le bon dépôt par l’Esprit Saint… »

Fr. Benoît-Dominique de la Soujeole o.p.

Si la Tradition est sujette à caution dans l’Église, c’est aussi qu’elle est souvent mal comprise ou interprétée, soit pour l’imaginer comme une entité en soi, indépendante de la vie de l’Église, soit pour la considérer comme un frein à son évolution. Dans la lumière du fait historique de l’Incarnation du Verbe, la voici présentée : elle nous apparaît comme une transmission continue, articulée avec le Magistère et l’Écriture Sainte, multiforme dans ses manifestations, présence dans le temps de la Révélation divine.

Platon et la transmission : du plaisir à l’ascèse

Yves Urvoy

Chaque éducateur, selon la responsabilité qui est la sienne, mesure aujourd’hui la difficulté inhérente à sa tâche, spécialement dans la transmission d’un savoir, d’une attitude morale ou religieuse. Platon, qui vécut lui aussi dans une société en crise, a dégagé en la matière, au travers des multiples occasions que lui offrait le développement de son œuvre, un certain nombre de principes qui n’ont rien perdu de leur actualité. On le découvrira réaliste, à sa manière.

Transmission des valeurs et médias

Michel Moreau

Si l’éducation, la formation jouent un rôle essentiel dans la transmission, l’information n’en est pas absente, loin de là. Quand la formation se réduit même à l’information, au détriment des canaux traditionnels de la transmission des valeurs, on mesure alors le poids des médias en ce domaine. Une vraie réflexion s’impose ici, pour une prise de conscience étayée.

Pour la famille sa mission est transmission

Fr. Alain Quilici

Quel lieu plus approprié à la transmission que la famille, elle-même constituée autour de la transmission de la vie ? Transmettre la vie, à tous ses degrés, physique, affectif, moral, intellectuel, jusqu’à la collaboration avec l’Esprit Saint dans la vie de la foi, poursuivre cette transmission dans l’éducation à tous ces niveaux, quelle responsabilité plus noble ?

La transmission de la foi : enseignement et vie

Abbé Bruno Le Pivain

Parmi les oppositions tenaces, celle qu’on entretient encore souvent entre l’autorité de l’enseignement et la spontanéité de la vie semble perdurer. Quand il s’agit de transmission de la foi, le dommage est patent. Le dépassement de la querelle ne pourra faire l’économie d’une réflexion sur la nature de l’acte de foi, sa psychologie. « La vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent… »

Transmettre : l’expérience d’une revue

Denis Sureau

Dans ce champ immense de la transmission de la foi, beaucoup s’investissent, souvent contre vents et marées, de mille manières. Voici le témoignage d’une expérience qui s’est justement placée sous l’enseigne du « Transmettre ».

« Transmettre » dans l’école catholique

Père Philippe Hue s.m.

Le Statut de l’Enseignement Catholique promulgué par les évêques de France en 1992 assigne un certain nombre d’objectifs aux établissements qui relèvent de sa compétence, au travers d’un projet éducatif qui n’est pas sans implications d’ordre théologique, ecclésiologique ou pastoral. Ce point sur la question, nourri d’une longue expérience de terrain, et tenant compte de la situation actuelle des populations scolarisées, éclairera ceux qui sont confrontés à des choix souvent délicats.

Adolescentem litteras docere

Jean-Louis Massoure

Enseignement et éducation : c’est peut-être dans l’enseignement de la littérature que ces deux tâches sont en interaction la plus étroite. Cette fois, ce sont les Instructions Officielles de l’Éducation Nationale qui servent de cadre à l’entreprise. Où un autre genre de « globalisation » n’est pas sans risques…

Mots endormis

Solution au problème du vertige

Blaise Pascal

Le vertige, c’est l’appel à la perfection chrétienne, lancé sans équivoque possible par Jésus lui-même : « Soyez parfaits… » Pour éviter de tomber, monter plus haut : toujours la grâce et la liberté…

Photographie

18 h au Café du commerce

Pierre Parcé

Vie du monde

Chemin de ronde

Grégory Solari

La Suisse : pour ses voisins, ce pays, ses habitants, sont une énigme. Cette jalouse indépendance préservée coûte que coûte vis-à-vis de l’Europe économique en construction, cette fameuse neutralité, ennemie assidue de tous les extrêmes, ces cantons qui sont eux-mêmes avant d’être une partie de la Suisse, une certaine manière d’être… y’a pas l’feu au lac… Où va la Suisse aujourd’hui ? C’est un autre feu qu’est venu apporter l’homme en blanc que vénèrent les Gardes suisses.

Rencontres

Jean-Paul II en Suisse

Entretien avec Aurélien et Anne-Sophie Ziorjen

Les 5 et 6 juin derniers, alors que tous les feux médiatiques étaient tournés vers les célébrations du bicentenaire du débarquement en Normandie, le Saint-Père atterrissait à Berne. Le succès de cette rencontre a dépassé de loin les prévisions les plus optimistes des organisateurs… et les calculs les plus autorisés des journalistes. Un bouleversement a eu lieu. Feu de paille ? Lisez.

Vie de l’Église

L’Église en Chine : 25 ans de renouveau

Père Jean Charbonnier M.E.P.

Comme annoncé dans un précédent numéro de Kephas, l’heure est venue de faire le point sur la situation actuelle de l’Église en Chine. Le Saint-Père ne fait pas mystère que ce souci pastoral reste au premier plan de ses préoccupations… Il suffit de voir le nombre d’habitants pour comprendre. Il est difficile de se faire une idée, spécialement à cause de l’évolution des rapports entre l’Église clandestine et l’Église officielle. La réalité est complexe, contrastée. Et la grâce travaille toujours.

Entretiens

Ictus : l’informatique au service de la foi

Abbé Arnaud Bouchez

Les techniques modernes peuvent se révéler de merveilleux auxiliaires dans la transmission de la foi. Ce logiciel en est sans doute l’une des illustrations les plus parlantes. Il se trouve que des liens d’amitié unissent Kephas au patient concepteur de cet outil. Des projets sont en cours. Pour l’heure, voyez ce qu’il en est, votre documentation sur les textes fondamentaux de la foi y gagnera.

Visages de Rome

Le Panthéon

Pierre-Yves Fux

Parmi les églises de Rome, l’une des plus visitées, l’une sans doute de celles qui ont la couleur la plus touristique. Avec sa coupole unique, ses proportions parfaites, Pour Stendhal, « le plus beau reste de l’antiquité romaine », devenu la basilique Sainte-Marie ad Martyres en 608, sous Boniface IV, riche des reliques d’innombrables martyrs romains. Si vous y êtes passés dans le brouhaha, prenez le temps de lire ces lignes, elles vous feront découvrir un autre Panthéon.

Culture

Mel Gibson et l’orthodoxie russe : L’image et le canon

Pavel Syssoev o.p.

Retour sur Mel Gibson : cette fois, de manière inédite, pour mesurer ce qu’a pu être la réception de ce film dans la Russie orthodoxe, dont on sait l’importance qu’elle accorde à l’image. Une réflexion sur le rapport qui peut exister entre l’image cinématographique et l’icône permet de mieux apprécier les scènes du film The Passion, mais aussi de comprendre l’étonnante faveur dont a joui ce réalisateur catholique au pays de l’orthodoxie.

Un troisième écho

Ygal Ben-Arieh

Une mise au point de l’auteur du poème « La terre qui a promis » (cf. Kephas nº 9 — janvier–mars 2004, p. 68–69).

Notes de lecture

Reste avec nous Seigneur (Théodossios-Marie de la Croix), par B. Le Pivain — Radical Orthodoxy — Pour une révolution théologique (Adrian Pabst — Olivier Thomas Venard), par B. Le Pivain — L’art d’éduquer, regard sur Thérèse d’Avila (Edith Stein), par B. Le Pivain — Frédéric Ozanam, l’engagement d’un intellectuel catholique au XIXe siècle (Gérard Cholvy), par Mgr P.-M. Guillaume — Les origines de la culture (René Girard), Par P. Gardeil.

La télé sans écran

Du péché à la grâce

Monsieur Télescope

C’est-à-dire depuis la luxure publique, qui plus est contre-nature, vertueusement imposée par les médias dans le sillage du « mariage » de Bègues, jusqu’à la Sainte Vierge à Lourdes, où se rend son fils, notre Saint-Père, en passant par un aveu dépouillé d’artifice, paru dans Le Nouvel Obs du 20/26 mai 2004, où Jean-Paul Cluzel, le nouveau Président de Radio-France, se découvre « catholique, gay et libéral ».